Je voulais apprendre à respirer pour pouvoir chanter.

 

J’ai appris à respirer pour me détendre

J’ai appris à respirer pour me libérer

J’ai appris à respirer pour exprimer tout ce qui attend de sortir au fond de moi

J’ai appris à respirer pour commencer à lâcher prise. Laisser tomber toutes ces questions, ces tracas, ces envies de “bien faire" en toute circonstance.

J’ai appris à respirer pour “rentrer chez moi”. Le vrai chez moi. Pas celui avec ce fameux “masque”.

Et j’ai appris à respirer pour pouvoir chanter pleinement !

 

Pour apprendre tout ça, j’avais besoin qu’on m’aide, qu’on me prenne par la main, qu’on me fasse confiance et qu’on m’accueille comme je suis.

 

Dominique, l’expression “passeuse de souffle” prend tout son sens avec toi. Merci pour ta générosité, ton accueil, ton écoute, ta passion… Merci aussi de m’avoir permis d’assister à des bouleversements chez ma mère et chez C. , ces êtres chers de ma vie.

S.

S'offrir un temps pour sa voix...

 

Passer un temps avec l'autre, avec soi,

A la recherche  de notre juste présence,

Au monde et à la joie d'être, là.

Accompagnement et bienveillance,

D''autres chercheurs de soi,

Trouver, redécouvrir sa voie

Et repartir en faisant le choix

D'une présence authentique à soi...

Et offrir au monde,

Le souffle et la voix.

Caroline

 

Comme je suis ravie d'avoir participé à cette journée souffle et voix!! Et très enthousiaste pour la suite!! 

 

Je te remercie du fond du cœur pour ton accueil si chaleureux, ton accompagnement dans mon cheminement personnel et intime. Lors d'un stage, j'apprécie le respect et la tolérance de chacun envers l'autre, l'écoute dans le silence, la compassion et la compréhension que chacun apporte à l'autre, la confidentialité des échanges et des expériences, la convivialité de ton accueil, la chaleur et la tendresse du groupe...Tout est fait pour que je me sente sereine, apaisée, que je me donne la possibilité de me lâcher en te faisant totalement confiance et en me laissant guider au fil du stage!!

 

Je continue de grandir et nous continuons de nous ouvrir... à nous-même et à la Vie!!

Un grand MERCI pour tout çà!!!

Christine

J’ai eu l’occasion de participer à une journée de Souffle-voix avec Dominique.
Ce fut une expérience magnifique, très intense. Je ne savais pourtant pas du tout à quoi m’attendre.

Alors que Dominique m’accompagnait de son piano pour que je fasse des vocalises, j’ai tout-à-coup été prise de quintes de toux, eu des montées de glaires et eu des difficultés à respirer. J’ai eu la sensation très forte de revivre ma naissance qui, aux dires de ma mère, s’était mal passée.

La veille de l’accouchement, je m’étais retournée, me présentant alors par un pied, avalant au passage toutes les mucosités et sortant ainsi toute bleue. Je n’ai pas crié tout de suite et il a fallu me passer l’aspirateur pour me libérer les voies respiratoires supérieures et permettre ainsi le cri libérateur.

Dominique, ce jour de souffle-voix, m’a accompagnée, aidée à évacuer mais aussi à dépasser l’angoisse de la mort qui me submergeait. J’ai mieux compris pour quoi j’avais le souffle court, et que le débit de mes paroles était si rapide, comme s’il y avait urgence à dire, avant de mourir ! La présence des autres personnes du groupe a également été rassurante pour moi et, à l’issue de ce « travail », je me suis sentie vivante parmi les vivants !

Merci Dominique pour cette belle expérience….

Sophie

28 Juin 2016

À Dominique, Au temps pour sa voix, Aux passeuses et passeurs de souffle et à toutes et tous leurs amiEs... Avril 2016.
Vous qui êtes là ce soir...
Vous savez déjà un peu...
Vous avez entendu Dominique chanter. Elle donne à entendre son âme. Une très grande et belle âme.
Vous avez entendu chanter l'une ou l'autre personne qui travaillent leur voix chargée d'histoire, dans cet espace nommé « Un temps pour sa voix ».
Les avez-vous entendu chanter avant et après avoir travaillé avec Dominique? Alors vous mesurez déjà la transformation, la métamorphose, comme dit Jeanne...
Il n'est exigé aucun reniement de ce que vous êtes, de ce que vous avez vécu et reçu ailleurs. Cet espace « Un temps pour sa voix » est comme une clairière sur nos chemins de vie. « Peut-être pas grand chose, peut-être pas beaucoup... Peut-être une pause dans cette vie de loup... » comme dit Julos Beaucarne.
Pour moi c'est très beaucoup, comme dirait KéKo...
Au total 5 séances, je crois, étalées sur plusieurs années.
À chaque fois cela a été un évènement, une naissance, une renaissance.
À chaque fois le champs du travail de la voie (voix) s'est élargi.
Conscience du travail réalisé, du chemin parcouru et en même temps conscience de l'immensité des possibles, d'un champs (chant) infini.
Ce bonheur de la conscience d'être sur un chemin jamais fini (bis)
Comme un goût d'éternité, une goutte d'éternité tombant sur la fragilité de nos vies en
apparence éphémères. Accueillir et se défaire des évidences.
Que dire de plus?
Sans aucun doute que toutes ces 30 années vécues avec le Gfen (« Toutes et Tous Capables ») puis avec les Oiselles Oiseaux et Non-Leaders Solidaires (« Jamais nommées de l'histoire, nous sommes toutes des personnes historiques »)
Sans aucun doute toutes ces années de vie m'ont préparé à cette ouverture au grand
large, à cette ouverture à l'autre et à la profondeur de mon histoire collective et singulière.
Dominique s'adresse plus à l'intelligence des corps (la voix en fait partie) qu'au cérébral.
C'est le corps qui habite les mots ou alors ils n'ont aucun poids. C'est notre corps, notre voix qui portent les marques joyeuses et douloureuses de notre histoire.
Dominique crée les conditions pour que nous levions un à un les obstacles qui font barrages à notre voix profonde, à notre voie... sans dompter le corps mais en l'écoutant vraiment.
Dominique, un temps pour sa voix, les passeurs et passeuses de souffle, Éric, Marie,
Charlotte, Sarah et.... et...., forcément je m'arrête... Elle complètera: elles et ils sont
des centaines, celles et ceux qui n'arrêtent pas de créer cet esprit et ces pratiques...
C'est un vrai travail de création collective.
Je suis simplement heureux de tous ces fils, de tous ces ponts entre les amiEs des Passeuses et Passeurs de Souffle et les amiEs des Oiselles Oiseaux et Non-LeadersSolidaires. Nous n'avons plus rien à prouver. Nous avons à vivre, à rustiner, à bricoler, à jardiner, à tisser l'humanité (comme dirait Josiane).
CONTINUE DOMINIQUE. CONTINUONS. COMME NOUS A DIT
MARYVONNE.
LA VOIE (VOIX) EST BONNE... C'EST UNE BONNE VOIE.
René
Il y a une chorégraphie de la main pour la toute dernière phrase.

© 2023 by TYLER REECEProudly created with Wix.com

  • Twitter Clean
  • Facebook Clean
  • SoundCloud Clean